Formation des utilsateurs d'un système d'information sanitaire
Formation des utilsateurs d'un système d'information sanitaire

Journée mondiale du diabète : l’alimentation saine au cœur des efforts

L’édition 2014 de la Journée mondiale dédiée au diabète constitue la première action d’une campagne de trois ans (2014–2016) consacrée au thème « Une vie saine et le diabète ». Ainsi, les activités et matériels de cette année seront-ils spécifiquement consacrés à l’alimentation saine et à son importance dans la prévention du diabète de type 2 ainsi qu’à la gestion efficace du diabète pour éviter les complications.

Une campagne met ainsi en lumière chaque année un nouveau thème choisi par la Fédération internationale du diabète (FID). Ce qui permet à la communauté mondiale du diabète de s’attaquer à fond aux problèmes liés à ce thème. Cependant, si les campagnes thématiques s’étalent sur toute l’année, la Journée est, elle, célébrée tous les 14 novembre pour marquer l’anniversaire de Frederick Banting qui, avec Charles Best, est le précurseur de la découverte de l’insuline en 1922. L’initiative a été conjointement lancée en 1991 par la FID et l’OMS en réponse aux inquiétudes liées à l’incidence croissante du diabète dans le monde. En 2007, elle devient une des journées officielles des Nations Unies.

La célébration de la Journée mondiale de diabète vise ainsi  à accroitre la sensibilisation et le soutien autour du diabète en incitant les citoyens et les communautés à faire de cette pandémie le centre de toutes les attentions.

Notre pays, faut-il le rappeler, fait face à une véritable épidémie de diabète avec une prévalence de plus de 3,5 %, soit plusieurs centaines de milliers de personnes. La maladie représente déjà, dans notre pays, la première cause d’amputation non traumatique et une des premières causes de cécité. D’où la nécessité d’appuyer la mise en place d’un système de prise en charge du diabète. Il s’agit là de faire face aux défis liés à  l’accès aux soins pour les diabétiques et à la disponibilité des ressources humaines qualifiées.

D’ores et déjà, explique le président de la FENADIM Balla Kouyaté, le partenariat entre l’ONG Santé diabète, le ministère de la Santé et les médecins spécialistes a permis de mener de nombreuses actions afin de renforcer le système de santé pour améliorer la prévention et la prise en charge du diabète. Cette stratégie commune, explique le conférencier, est axée sur quatre points. Il s’agit  de la prévention (primaire, secondaire et tertiaire), la décentralisation des soins, la réduction des coûts de prise en charge et le soutien aux associations de patients.

Ce travail d’ensemble a permis une nette amélioration de la prise en charge et des conditions de vie des personnes atteintes du diabète.  Une amélioration qui s’est  matérialisée par plusieurs résultats, notamment le renforcement du service d’endocrinologie et de diabétologie à l’hôpital du Mali et la prise en charge de plus de 250 enfants diabétiques. Il faut également ajouter à la liste la mise en place d’un programme de prévention et d’éducation thérapeutique et d’un programme spécifique pour la prise en charge du pied diabétique.

Cependant, souligne le premier responsable de la FENADIM, malgré ce renforcement réel du système de prévention et de prise en charge du diabète, les efforts doivent être multipliés pour anticiper la croissance exponentielle de la prévalence de la maladie dans les prochaines années. La présente Journée entend, à travers une dynamique nationale et internationale, apporter la mobilisation et la visibilité nécessaires pour faire face à ce défi.

Pour les spécialistes présents à la conférence, il est possible de prévenir la plupart des cas de diabète de type 2 et d’éviter les graves complications de la maladie en adoptant un style de vie sain et en promouvant des environnements de vie qui encouragent et facilitent un tel comportement.

C’est justement pour cette raison, a expliqué Balla Kouyaté, que la présente campagne visera principalement à faire prendre conscience qu’il n’est pas difficile de faire des choix sains. Les uns et les autres seront  sensibilisés aux diverses démarches que l’on peut entreprendre pour prendre des décisions et seront informés sur ce que l’on mange.

La Journée permettra également, ici au Mali, d’associer les différents partenaires de la lutte contre le diabète dans le but d’appuyer la lutte contre la maladie dans les différentes régions du pays. Cela, en produisant un impact positif non seulement sur la vie des personnes atteintes de diabète de type 2 mais également sur des personnes présentant un risque de développer la maladie.

L’initiative permettra, aussi et surtout, de poser clairement la problématique de la prise en charge du diabète de l’enfant (diabète de type 1). Il s’agira aussi de sensibiliser les parents et la population en vue d’une amélioration de la survie et de la qualité de vie des enfants diabétiques. Cette année, la particularité est certainement l’illumination bleue de certains de nos monuments et lieux publics, et cela, pendant une semaine.

Cette illumination bleue, selon Balla Kouyaté, donnera l’occasion à la population de mieux connaître le logo de la Journée mondiale du diabète. Plusieurs activités sont au menu de l’édition 2014 de cette  Journée mondiale, notamment des dépistages gratuits et des séances de sensibilisation tout au long de la semaine.

Source : http://www.essor.ml/journee-mondiale-du-diabete-lalimentation-saine-au-coeur-des-efforts/

 

 

 

EBOLA

Informez-vous gratuitement sur la maladie « Ebola » en envoyant le mot EBOLA par SMS à travers  un n°orange au 36011, l'envoi du SMS est gratuit.

Médicaments

ANNONCES

Thème : Elimination des Maladies Parasitaires: rôle de la recherche scientifique et du développement des capacités en Afrique

ANNUAIRES

Dernière mise à jour: Lundi 09 Janvier 2017 à 12H30