Formation des utilsateurs d'un système d'information sanitaire
Formation des utilsateurs d'un système d'information sanitaire

Le café : un bouclier protecteur pour la santé

Le café est depuis fort longtemps décrié pour son effet délétère sur le sommeil, et sa capacité à engendrer une dépendance physique. Pourtant une vaste étude analysant les effets de ce produit  de grande consommation  a conclu à son innocuité et à l’efficacité de son action protectrice contre certaines maladies : cardiovasculaire, Parkinson,  diabète, voire certains cancers,  une première.

En effet, les conclusions du Scientific Report of the 2015 Dietary Guidelines Advisory Committee, rapport rédigé par un comité d’experts indépendants du gouvernement américain sur la nutrition pour l’année 2015,  indiquent que la consommation modérée de café est sans effet pour la santé, et serait même efficace dans la prévention de certaines maladies. Le rapport va plus loin en indiquant qu’une consommation modérée de café devrait être considérée comme partie intégrante d’un mode de vie sain.

« Les résultats sont solides et c’est une bonne nouvelle pour les buveurs de café », affirme  Miriam Nelson, professeure de nutrition à l’Université Tufts à Boston, et membre du comité d’expertise.

Selon le rapport, le café aurait des effets protecteurs pour une consommation de trois à cinq tasses par jour, soit 500 mg au plus de caféine. La seconde boisson la plus consommée de par le monde réduirait ainsi les risques de maladie cardiovasculaire, de diabète type 2 (risque diminué jusqu’à 37%), de cancer (risque diminué de 13 %, notamment le cancer du sein, de la prostate, et de la vessie) , et des maladies neuro-dégénératives  telles que la maladie de Parkinson .

En revanche, chez la femme enceinte la consommation de café devrait être réduite de moitié (soit deux tasses), le rapport indiquant qu’aucun élément présenté dans les études consultées ne montre que le café est lié à des naissances prématurées.

Tom Brenna, professeur de nutrition et de chimie à l’Université Cornell à New York, et membre du comité d’experts, relativise les résultats de l’étude, précisant que les mécanismes d’action qui expliquent ces effets protecteurs sur la santé ne sont pas connus jusqu’à présent. Ainsi il précise que « ce serait une mauvaise idée de dire au public que le café peut guérir le cancer ».

La consommation de café serait donc un parmi de nombreux éléments à adopter dans son quotidien, pour réduire le risque d’un certain nombre de maladies. L’activité physique régulière, l’arrêt du tabac, une alimentation équilibrée étant également des « remparts » pour protéger efficacement notre santé.

Source: http://www.leconomistemaghrebin.com/2015/04/08/le-cafe-un-bouclier-protecteur-pour-la-sante/

EBOLA

Informez-vous gratuitement sur la maladie « Ebola » en envoyant le mot EBOLA par SMS à travers  un n°orange au 36011, l'envoi du SMS est gratuit.

Médicaments

ANNONCES

Thème : Elimination des Maladies Parasitaires: rôle de la recherche scientifique et du développement des capacités en Afrique

ANNUAIRES

Dernière mise à jour: Mardi 21 Mars 2017 à 09H30